Au royaume d’une Aspergirl

blog femme autiste asperger

Aujourd’hui je vous invite à découvrir le premier blog qui inaugure la catégorie Le Monde de L’humain. Le blog Au Royaume d’une aspergirl.

J’ai presque 40 ans et je suis bizarre. Un gros paquet de déficits sociaux, un soupçon de nerd à lunettes, des drôles d’habitudes, des goûts inusités et la coordination d’un pingouin sous acide. J’oubliais, je suis obsédé par les dés. Mon amoureux m’appelle sa bibitte à poils (comprendre ici insecte original et déstabilisant).

Mon sport favori, me mettre les pieds dans les plats ou avoir l’air vraiment nouille dans des situations qui ne stressent que moi. Puis l’an passé, une amie m’a convaincu de passer des tests. Le choc, la révélation ! Les spécialistes se sont mis d’accord. On m’a sorti un beau grand mot pour m’expliquer le pourquoi du comment je suis comme je suis. Madame ! Vous êtes autiste. Plus précisément asperger ! Ben voyons ? Je croyais que les autistes ne parlaient pas ? Je croyais que les asperger étaient méchants, insensibles ? Je n’y étais pas du tout.

J’ai commencé  »mollow » comme on dit en québécois, au début c’était mon grand secret, j’avais peur il faut croire. Peur que mon conjoint soit honteux d’avoir une autiste comme partenaire, peur que mes enfants doutent de mon jugement, peur que les autres me prennent pour une folle, alors j’ai écris en secret pour commencer. J’ai débuté par un récit de ce que ça me faisait une visite chez le dentiste, puis ensuite, une visite à l’école des enfants, puis comment je perçois les choses, à ma manière avec mes yeux de pas pareille. Ensuite j’ai eu la piqure puis je ne peux plus arrêter, c’est vital.

blog autisme asperger

Dans le merveilleux monde d’internet, il y a des textes très sérieux sur l’autisme. Des articles informatifs et avec plein de données scientifiques. Mais pas dans mon blogue. À la base, j’ai un cerveau d’artiste, ou d’autiste, peu importe, c’est juste une lettre de différence… alors c’est avec des récits colorés, dénués de filtre que je partage mon ressenti, ma vie, mon quotidien parfois abracadabrant, souvent drôle, pas mal déstabilisant, quelquefois triste mais jamais ennuyant. Je pense en images donc je parle en images. Puis je ne me gène pas, avec vous je suis un livre ouvert sur mon âme multicolore.

Bienvenue dans mon monde, dans mon univers parallèle, le royaume dans lequel les trop de mots que j’ai dans la tête ont décidé de se réfugier. Le royaume d’une aspergirl.

Abonnez-vous au Facebook pour ne rien manquer et pour participer aux discussions.

Si vous n’avez pas Facebook, vous pouvez vous rendre directement sur le site, mais vous n’aurez pas accès aux merveilleuses interactions des visiteurs.

Laisser un commentaire