A propos

 

Il était une fois une bébé abeille qui en 2002 décida de devenir blogueuse. En ce temps, le web était une ruche bénie, une ruche où toutes les petites abeilles arrivaient à se faire une place douillette. A l’époque nous n’étions que quelques centaines et le monde pouvait nous voir.

 

Ensuite la ruche a changé et les petites abeilles se sont multipliées de façon exponentielle. Ces changements ont résulté en une diminution drastique de la visibilité des petites abeilles débutantes qui n’avaient pas de notions en stratégie digitale.

13 ans plus tard, cette petite abeille qui a continué à voler sur cette ruche a évolué. Elle fait partie d’une belle et grande communauté d’abeilles qui écrivent et sèment leurs textes au gré du vent, en espérant  que les lecteurs les lisent. Certaines s’en sortent très bien, d’autres pas…

Un jour en 2014, la petite abeille qui avait grandi a beaucoup changé, elle était devenue une abeille suivie, lue et appréciée et elle se sentait heureuse. Mais elle regrettait de voir les autres petites abeilles se heurter aux murs de la ruche ou celles qui par mégarde restaient collées au miel!

Elle décida de réfléchir à une solution pour aider ces autres petites abeilles. Là-haut près de la ruche, dans le ciel il y avait beaucoup trop de bruit. C’est là qu’elle posa les yeux sur une horde de fourmis toutes dodues et noires au sol. Elles étaient bien organisées! Elles essayaient d’amener une cerise ENORME à leur reine. Ni une, ni deux, et en tout logique, elles se mirent à s’organiser pour que cette cerise roule sans les écraser…

Et là se trouvait LA solution… sous ses yeux… si logique, si évident! Sotte à l’idée d’avoir trouvé une idée géniale, la petite abeille décida d’en parler à ses copains du web pour leur annoncer la grande nouvelle: les autres petites abeilles ne seraient plus jamais seules ni en galère. Mais la joie fut de courte durée…certains se moquèrent de son enthousiasme, d’autres lui fermèrent les portes en avançant le mot  « concurrence ».

Ils n’avaient donc rien compris…

Cette petite abeille resta néanmoins déterminée à faire avancer la mise en lumière de ces autres abeilles. Elle avait déjà commencé avec les Portraits de Blogueurs sur son blog beauté. Elle créa pour commencer une page Facebook permettant à toute abeille blogueuse francophone de faire publier ses articles gratuitement, car les groupes de blogueurs qui sont nombreux ne regroupant que des blogueurs, ne permettaient pas à ses collègues abeilles blogueuses d’atteindre leurs lecteurs. Ils étaient et sont toujours limités et doublon… Certaines abeilles firent appel à ce service et d’autres lui dirent qu’il n’était pas normal qu’en 2015 aucun service commercial ne soit caché sous cette façade de gentille abeille et s’en allèrent aussi vite qu’ils n’étaient venus.

Aujourd’hui, 3 mois plus tard, je suis toujours cette abeille qui décide d’aller plus loin sans projet commercial, je suis cette abeille qui ne baissera pas les bras devant les difficultés et les portes fermées. Une abeille qui continue son chemin grâce à ceux qui lui ont dit non…Je suis une abeille qui désire créer une ruche, une  vraie communauté faite de personnalités, de plumes joyeuses. Je suis une abeille qui a envie de donner un peu d’elle pour les autres, qui a besoin de voir les autres abeilles sortir de l’ombre, pour être heureuse…

Maximiser le potentiel des abeilles, le tout à l’unisson….

Si tu es une petite abeille qui comme moi a envie de changer son monde, petit à petit… rejoins le mouvement #blogueursfrancophones